CORDÉ | CORRUPTION & DÉMOCRATIE

corruption-dc3a9mocratie-logo-couleur-udem-e1509053970242.jpg

  1. Description
  2. Membres
  3. Partenariat
  4. Événements
  5. Publications
  6. Subventions

 

1. Description

Ce projet de la Chaire en Éthique publique et théorie politique est mené dans le cadre de l’axe Éthique et Politique du Centre de Recherche en Éthique.

Le projet de recherche du groupe CORDÉ  vise à examiner les processus moraux, politiques et économiques qui portent atteinte au fonctionnement idéal de la démocratie contemporaine, la privant durablement de la confiance des citoyens. Bien que l’intérêt pour l’étude de la corruption soit grandissant, il est doublement limité : tout d’abord, il porte le plus souvent sur les sociétés non démocratiques ou en transition ; ensuite, il repose sur une définition classique et importante, mais qui doit être améliorée: on entend généralement la corruption entendue comme abus du pouvoir octroyé par une position publique, en vue d’un avantage personnel.

La spécificité de ce projet est triple :

1/ Tout d’abord, les chercheurs procèderont à une clarification philosophique du concept de corruption afin qu’il permette de cerner et d’étudier des phénomènes qui restent sous le radar de certaines études.

2/ Ensuite, ils analyseront l’interaction entre la corruption des institutions et les caractéristiques morales des agents corrompus, tout en refusant de se contenter d’une approche binaire mettant l’accent uniquement sur les institutions ou les individus.

3/ Enfin, ils chercheront à comprendre comment des actes légaux, dans le fonctionnement normal des institutions, peuvent dérégler le jeu démocratique, engendrer une corruption politique des institutions et saper les fondements de la démocratie libérale : par exemple, les processus électoraux qui tendent à réduire l’offre politique; le financement des campagnes électorales; les comportements de maximisation des risques financiers qui ont des effets publics; ou encore  l’utilisation de niches fiscales en contournant les finalités pour lesquelles elles ont été mises en place.

Le groupe de recherche CORDÉ conduit un travail qui permet de mieux comprendre les mécanismes de la corruption, mais il a également vocation à intervenir en matière d’expertise publique par la participation à des commissions d’enquête, par la rédaction de rapports, mais aussi par de la formation professionnelle.


2. Membres

Responsable:
Dilhac Marc-Antoine (Université de Montréal, Canada), membre fondateur et coordinateur.
Membres:
Bessone, Magali (Université de Rennes 1, France)
Bozzo-Rey, Malik (Université Catholique de Lille, France)
Ceva, Emanuela,  (University of Pavia, Italie)
Dietsch, Peter (Université de Montréal, Canada)
Duhamel, Jérémie (Université de Montréal, Canada)
M’Bonda, Ernest (Université catholique d’Afrique centrale, Cameroun)
Martin, Dominic (University of Toronto, Canada)
Néron, Pierre-Yves (Université Catholique de Lille, France)
Picavet, Emmanuel (Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France)
Quiviger, Pierre-Yves (Université de Nice Sophia Antipolis, France)
Sparling, Robert (Université d’Ottawa, Canada)
Weinstock, Daniel (McGill University, Canada), membre fondateur.

3. Partenariat

Normes, Sociétés, Philosophie (NoSoPhi), Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, France.

Centre Éthique, Économie, Entreprise (C3E), Université Catholique de Lille, France.


4. Événements
– 2016, 4-8 juillet, École d’été du CÉRIUM avec l’EHESS et la Fondation de la Maison des Sciences de l’Homme, 4-8 juillet 2016, Maison Suger-MSH, Paris, organisé par Marc-Antoine Dilhac et Luc Foisneau (CNRS | EHESS). Participation de Magali Bessone, Christian Nadeau, Pierre-Yves Néron, Emmanuel Picavet et Robert Sparling.
 Avec la participation de Transparency International France.

– 2014, 17 octobre: Audition de Marc-Antoine Dilhac et Christian Nadeau à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction : lien vers la vidéo de l’enregistrement (à partir de 11 min).Dilhac - CEIC

– 2014, mai : Symposium « Institutional Corruption », Congrès 2014 de l’ACP (Association Canadienne de Philosophie), St. Catharines, Ontario, Canada.

– 2014, 28 février : « La corruption: Évolution du concept et résistance des pratiques », conférence de Marc-Antoine Dilhac, Table ronde du CRIEM (McGill) «L’inspecteur général de la Ville de Montréal: le salut vers une ville intègre?». Programme de la journée.

– 2013, 12 novembre : « La Corruption politique en tant que difformité de la vérité », conférence de Yann Allard-Tremblay (Université de Montréal) dans le cadre des Midis de l’éthique du CRÉUM.
Le résumé ici.

– 2013, 16 octobre : Réunion du groupe de travail au CRÉUM
Participants : Yann Allard-Tremblay, Magali Bessone, Malik Bozzo-Rey, Marc-Antoine Dilhac, Jérémie Duhamel, Ernest M’Bonda, Pierre-Yves Néron, Robert Sparling, Daniel Weinstock.
Présentations: Marc-Antoine Dilhac, Pierre-Yves Néron, Robert Sparling.

– 2012, 6 juin : Atelier « La corruption de la démocratie », organisé par Marc-Antoine Dilhac (Montréal) et Pierre-Yves Néron (Université Catholique de Lille).
Le programme ici.


5. Publications
Publications scientifiques
Corruption. Montréal et ses démons, Pascal Brissette et Mathieu Lapointe (dir.), Leméac,

1593vcorruptionMontréal, 2016, avec des textes de trois membres de CORDÉ: Marc-Antoine Dilhac, Robert Sparling et Daniel Weinstock.

 

– Robert Sparling, “Corruption and Partisanship: Rousseau, Ferguson and Two Competing Models of Republican Revival”, Canadian Journal of Political Science, Volume 49, Numéro 1107-127 (2016)

Lien: http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract?fromPage=online&aid=10320477&fileId=S0008423916000032

– Marc-Antoine Dilhac, Christian Nadeau et Pierre-Yves Néron, « Corruption, Responsabilité Collective et Institutions Démocratiques », Mémoire à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, 11 juillet 2014 : lien vers le mémoire sur le site de la CEIC.

– Robert Sparling, “Political Corruption and the Concept of Dependence in Republican Thought”, Political Theory, Volume 41, Numéro 4618-647, 2013.

Ateliers de l’éthique 9(1), dossier « Corruption et démocratie », dirigé par Marc-Antoine Dilhac et Pierre-Yves Néron, hiver 2014: sur érudit.org

Dans la presse

– « La corruption, une maladie sociale et politique », Entretien avec Marc-Antoine Dilhac, Le Devoir, Montréal, 16 juillet 2014.

– « CEIC: deux ans de thérapie collective », Entretien avec Marc-Antoine Dilhac, La Presse, Montréal, 26 juin 2014.

– « Le contre-la-montre », Entretien avec Marc-Antoine Dilhac, Le Devoir, Montréal, 31 mai 2014.

– « Corruption: au-delà des pommes pourries », Martin Leblanc et Pierre-Yves Néron, La Presse, 2 novembre 2011.


6. Subventions

2016: 11 000$, Direction des Affaires Internationales, Université de Montréal.

2012 : 5 000$ de la Direction des Relations Internationales, Université de Montréal.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s